Ouest Torch'

Vive le Service civique obligatoire

Notre Président rêve de rendre obligatoire le service civique, instauré sous le règne de Nicolas Sarkozy en 2010, et donc bien avant les mouvements contestataires du printemps dernier ou les attentats successifs. C’est un amendement au projet de loi « Égalité et citoyenneté » qui nous a révélé le véritable fond de sa pensée, et nous, l’élite française traditionnelle, nous en félicitons. Hollande le petit l’a enfin décidé, le retour au service obligatoire est sur les rails.
Lors d’une première phase de trois mois, l’année de ses dix-huit ans, chaque jeune Français* recevrait, au sein d’une « classe républicaine », un « apprentissage des fondamentaux de la République ». Une deuxième phase de six mois de ce service, dit universel (traduisez obligatoire, mais la « gauche » a encore du mal à assumer la notion d’obligation dans le texte), serait une vraie période de travail. Mais pas vraiment. Mais en fait, si. Nous allons enfin pouvoir sereinement augmenter les effectifs de nos structures déclarées associatives et toutes les administrations territoriales, bientôt entièrement gérées par nos meilleurs amis.

Le travail c’est la santé

Nous pourrons faire travailler notre jeunesse, jusque-là désœuvrée, durant 48 heures par semaine, pour 2,44 € de l’heure, le rêve ! Et mieux encore, c’est l’État qui paiera la note mensuelle de 467 € en guise de salaire à cette main d’œuvre pleine d’espoir. Qu’ils travaillent 24 heures (le minimum) ou 48 (au maximum) pour le même tarif, vous ne vous soucierez d’aucune cotisation. Cependant, une participation mensuelle de 100 € sera tout de même demandée à toute structure accueillante, mais elle pourra être versée sous forme de tickets restaurants ou autres faveurs, bien sûr déductible de nos impôts.
Il est encourageant de consulter les annonces proposant ces contrats bénis (à ce jour encore destinés aux volontaires, mais imaginez le potentiel de main d’œuvre obligatoire). Vous constaterez par vous-même l’étendue des tâches proposées applicables à ce futur Service du Travail Obligatoire. Appelons un chat, un chat, diantre !

Merci François

Une fois que nous aurons épuisé une génération entière aux tâches revenant hier à de véritables salariés, nous pourrons finir de la presser à loisir au salaire minimum, celui-ci restant le mieux exonéré de taxes. Attention, cette mesure serait expérimentale pour seulement trois petites années, alors dès maintenant, faites préparer vos dossiers par vos stagiaires pour profiter à plein régime de cette manne inespérée.
Nous devons bien nous rendre à l’évidence que pour la présidentielle de 2017, le seul homme de droite qui ait encore le courage de nous donner plus que tout ce que nous lui demandons, c’est lui, c’est François Hollande.

Marie-Françoise de la Haute

*Des modalités particulières sont envisagées pour l’accès à ce service universel aux ressortissants étrangers, mais nous ferons déposer un amendement pour leur en interdire l’accès afin de ne pas contaminer nos structures.
www.service-civique.gouv.fr

Partager cet article

Commenter