Ouest Torch'
Se réunir, faire de l’éducation, héberger des sans abris, c’est toujours la même histoire : il faut se battre pour obtenir un lieu et le garder.

Depuis le 23 novembre dernier, les Gilets jaunes ont investi un bâtiment destiné à être détruit par un promoteur pour y construire des appartements. C’est là qu’ils ont décidé de créer leur Maison du peuple, mais a priori, courant avril, ils auront dégagé. Faute d’accord avec la mairie pour trouver un autre lieu, les Gilets jaunes se sont adressés directement au promoteur. Ils ont trouvé un compromis jusqu’à l’Assemblée des assemblées des Gilets jaunes, deuxième du nom, qui se tiendra à Saint-Nazaire les 5, 6 et 7 avril prochains.

Social-traître

Dans le doute, j’ai bien sûr vérifié l’appartenance politique du maire de la ville et je vous le confirme, c’est bien un socialiste, ou plutôt, ce qu’il en reste. Il finance largement la « Culture nationale » et les infrastructures grandioses en oubliant le principal : les habitants de cette ville qu’il souhaite plaisante , écologique, innovante, économe, solidaire, en un mot : exemplaire ! Souhaitons qu’à la fin, quand lui aussi aura dégagé faute d’avoir écouté ses administrés, les Nazairiens occupent la Mairie, première Maison du peuple.

Des Maisons partout

C’est important, mais y’a pas que le maire de Saint Naz’ dans la vie, surtout dans la vraie. Il faut rapidement trouver un nouveau lieu, de préférence en ville. Certains maires aux alentours soutiennent la cause, mais l’idée est que chaque ville, chaque village, ait sa Maison du peuple, alors qu’ils les créent ! En attendant, si vous connaissez l’endroit idéal, n’hésitez pas à contacter les Gilets jaunes qui, depuis quatre mois, se battent pour vous, vos parents et vos enfants.

Souscription

Pour financer l’Assemblée des assemblées, les Gilets jaunes ont édité un calendrier disponible à la MdP et peut-être bientôt par correspondance.
La victoire est au bout de la rue, ne la traversez pas !

Jeanne de Belleville

0 Partages

Commenter